Lettre d’une inconnue de Stefan Sweig

9782253175476

Ce livre est composé de deux nouvelles : Lettre d’une inconnue et La Ruelle au clair de lune.

Dans Lettre d’une inconnue un écrivain reçoit, comme le titre l’indique, une lettre d’une inconnue. Dans cette lettre l’inconnue dévoile l’amour qu’elle lui porte en secret depuis des années.

Stefan Sweig dans cette nouvelle fait le portrait d’un amour sans retour, un amour beau mais sans l’être car c’est un amour passionnel et obsessionnel.

La construction de la nouvelle est magnifique. Elle débute avec quelques phrases sur cet auteur qui reçoit la lettre et par la suite toute la nouvelle se concentre sur le contenu de cette lettre avant de retrouver l’auteur encore une fois à travers quelques lignes à la fin. J’adore ce type de récit-cadre. La lettre est magnifique. On suit cette femme de son enfance lorsqu’elle avait 13 ans à sa vie de femme et de mère.

La lettre commence par une phrase poignante qui se répète à travers le récit : « Mon enfant est mort hier ». Cette phrase elle prend tout son sens par la suite et c’est vraiment bouleversant.

J’ai terminé la lecture de cette nouvelle vidée, comme si j’avais ressenti, vécu cet amour trop puissant, cette adoration pendant des années pour une seule personne. D’autant plus que ce récit-cadre permet de se mettre à la place de celui qui reçoit la lettre. On lit cette lettre comme si elle nous était adressée.

Tout le long de la nouvelle le personnage reste une véritable inconnue, elle ne révèle jamais son nom. J’aime beaucoup ce procédé d’écriture (comme dans Rebecca de Daphné du Maurier même si c’est totalement différent).  Les dernières lignes de cette nouvelle sont sublimes !

Concernant la seconde nouvelle, La Ruelle au clair de lune : Déjà il faut relever la beauté du titre de cette nouvelle.

Encore une fois l’histoire porte sur un amour obsessionnel, destructeur mais ici l’histoire est sordide, l’amour tordu et pervers. Cet amour humilie, rabaisse l’humain. L’argent et l’avarice détruit un couple. C’est très difficile de parler de cette courte nouvelle sans dévoiler l’intrigue. J’ai beaucoup aimé comment le lecteur est manipulé dans ses sentiments.

Au début on rencontre une femme ignoble et un homme qu’on prend en pitié. Par la suite cet homme raconte sa vie au narrateur de la nouvelle et le lecteur se rend compte que l’homme que l’on pensait être une victime et en fait le persécuteur.

Le narrateur n’est jamais nommé, on sait peu de choses sur lui, le lecteur a donc l’impression de recevoir directement l’histoire de ce couple, la confidence de cet homme. La fin de la nouvelle est glaçante.

En tout cas ce qui est merveilleux avec la nouvelle c’est que la puissance des mots, le talent d’un auteur prend tout son sens avec cette forme narrative. En effet, ces nouvelles ne font que soixante pages pour la première et trente pour la seconde mais elles marquent le lecteur. J’ai vraiment envie de lire plus de nouvelles !

Advertisements

2 réflexions sur “Lettre d’une inconnue de Stefan Sweig

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s