Yvain ou le Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes

756549_2881490

Depuis 2014 je relis tous les romans de Chrétien de Troyes. La littérature arthurienne c’est mon premier grand amour littéraire et j’adore me replonger dans cet univers.

Au début du roman Yvain entend une histoire racontée par Calogrenant, un ami chevalier. Un chevalier noir l’a combattu et humilié. Yvain décide alors de se rendre sur les lieux et de venger son ami. Non seulement il arrive à vaincre ce chevalier mais il va également trouver l’amour là-bas. Après son mariage il décide de ne pas abandonner ses aventures chevaleresques et repart (Yvain ne fait pas la même bêtise qu’Erec, héros d’un autre roman de Chrétien de Troyes, qui se focalise sur son couple). Il promet à son épouse de revenir au bout d’un an mais il ne rentre pas.

Durant toute l’histoire le chevalier va enchaîner les aventures. Ce roman est le parfait exemple du but des chevaliers qui est de se révéler eux-mêmes à travers leurs aventures. Avant de regagner le cœur de sa femme il doit se connaître lui-même, prouver sa valeur, trouver sa légende qui ici va prendre la forme d’un lion qui devient son compagnon.

On retrouve tous les codes du roman arthurien que j’aime tant : le merveilleux, les actions qui s’enchaînent à chaque phrases, l’amour courtois, cet amour qui s’enflamme après seulement un regard, la solidarité du chevalier qui aide a tout moment les personnes qu’il croise sur son chemin. Mais aussi la légende qui transcende le chevalier et son propre nom et ici c’est celle du chevalier au lion.

Je ne sais pas vraiment comment trouver les mots pour vous transmettre l’amour que je porte pour cette matière arthurienne. Je retombe amoureuse de cet univers à chaque fois que j’ouvre un livre qui est lié à la légende que ce soit de la littérature médiévale ou une réécriture plus contemporaine.

Advertisements

5 réflexions sur “Yvain ou le Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes

  1. Je l’avais lu au collège, mais comme beaucoup de lectures imposées j’avais rechigné à le terminer (je me donnerais bien des baffes :p) et du coup, j’en garde aucun souvenir aujourd’hui. Par contre, j’ai lu Le Bel Inconnu de Renaut de Beaujeu en licence ! J’aimerais m’intéresser sérieusement à la légende arthurienne autrement que par la série Kaamelott x)

    J'aime

  2. Je me suis mise à lire différentes versions de la légende Arthurienne et tout comme toi je n’arrives pas a expliquer clairement pourquoi cet univers me plaît autant.
    Je suis tombée sous le charme d’Yvain dans la version de John Steinbeck « Le roi Arthur et ses preux chevaliers ». Les aventures d’Yvain (de J. Steinbeck) est, pour moi, un peu comme la jeunesse d’Yvain de Chrétien de Troyes. Peut-être as-tu déjà lu ce livre?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s