The Winter Sea de Susanna Kearsley

winter-seaEncore un nouveau coup de cœur cette année avec le livre The Winter Sea de Susanna Kearsley. Il est publié en France aux éditions Charleston sous le titre La mer en hiver (plus d’infos info ici).

Je vous ai mentionné ce livre déjà 2 fois dans des articles précédents ces dernières semaines car j’ai tout le temps envie d’en parler en ce moment.

L’histoire se déroule en Ecosse. Une auteure décide de s’installer dans un petit cottage prés d’un château en ruine pour écrire son nouveau roman historique basé au XVIIIème siècle durant une des rébellions jacobites. Peu à peu elle réalise qu’elle est en train d’écrire l’histoire d’une de ses ancêtres.

J’avais envie de lire les livres de Susanna Kearsley depuis un moment car elle mêle dans ses livres plusieurs éléments que j’aime : pays celtes, Histoire, « time travel ». Ici il ne va pas être question de « time travel » mais de « mémoire ancestrale », c’est à dire croire que notre mémoire contiendrait la mémoire de nos ancêtres. C’est un sujet fascinant auquel j’aimerai beaucoup croire.

Ce livre est donc composé d’une alternance de chapitres entre Carrie l’auteure qui écrit de nos jours un roman historique et Sophia une jeune fille au XVIIIème siècle (qui est aussi l’ancêtre de Carrie) qui arrive au château de Slains et va être le témoins d’une des rébellions jacobites.

J’ai aimé autant lire les chapitres de Carrie que ceux de Sophia. Avec les chapitres de Carrie le lecteur est plongé dans le quotidien d’un auteur, son processus de recherche et d’écriture. Je me suis énormément retrouvée dans le personnage de Carrie notamment à travers quelques citations (voir fin de l’article). L’auteure avec ce livre livre une réflexion passionnante sur le traitement de l’Histoire et le travail de recherche des historiens. Cette histoire de mémoire ancestrale m’a également donnée envie d’en savoir plus sur mes ancêtres et faire des recherches sur ma généalogie.

Avec les chapitres de Sophia j’ai appris énormément de choses sur cette rébellion jacobite de 1708. En effet, on connait beaucoup de choses sur la rébellion de Bonnie Prince Charlie plusieurs décennies après mais peu sur celle-ci. Même si les vies de Carrie et de Sophia sont séparés par des siècles d’Histoire, les événements de leurs vies se font échos tout au long du roman et les romances de chacune sont adorables et bouleversantes.

Ce livre est un bijou, le style d’écriture de Susanna Kearsley est très sensible et touchant, sa description des paysages m’a donnée l’impression d’être en Ecosse lors de ma lecture. Ce livre avait vraiment tout pour me plaire et j’avais ce sentiment exceptionnel d’avoir l’impression que l’auteure l’avait écrit pour moi. C’est un livre qui m’a fait pleurer, m’a surprise, fascinée et donnée envie d’être amoureuse. Je vous le recommande vivement et j’ai maintenant hâte de lire d’autres livres de Susanna Kearsley !

slains_castle_february_08

New Slains castle (le château où se déroule l’histoire de ce livre)

Citations :

«  The world I’d created seemed more real, then, than the world outside my window, and I wanted nothing more than to escape to my computer, to be lost within that other place and time. » 

«  I wasn’t sure myself. The main ideas for my novels never struck me like a lightning bolt. They formed themselves in stages, life a snowball packed in layers, with clumps padded on here and lumps scraped away there, till the whole thing was rounded and perfect. But by then, I could no longer see the shape of that first handful I’d scooped up, that first small thought that had begun the process. » 

«  ‘How far along are you, then ?’

‘Maybe a third of the way, I don’t know. I never know how long a book will be until I’ve finished it.’

‘Don’t you work to a plan?’

‘No. I’ve tried, but I’m no good at it.’ My characters refused to be contained by any outline. They were happiest when charting their own course across the page. « 

 

 

Advertisements

11 réflexions sur “The Winter Sea de Susanna Kearsley

  1. Quelle belle chronique!!! J’étais déjà conquise par ton enthousiasme pour le lire mais cet article me donne envie de me lancer dans cette lecture le plus vite possible. Est ce que l’anglais est accessible d’un niveau intermédiaire? (comme Letters from Skye par exemple?) Même s’il est édité en français, il y a certaines lectures qui ont plus de charme en VO surtout si elles se déroulent en Ecosse ^^

    Aimé par 1 personne

    • Oui l’anglais est accessible je trouve (à part pour les dialogues des écossais un peu comme Outlander mais il n’y en a pas énormément). Et c’est vrai que je te conseille quand même de le tenter en anglais vu que ça se passe en Ecosse :).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s