Le Signe du Diable de Thomas Laurent

9782848591513_1_75Le signe du diable est un polar médiéval qui se déroule en France au XVème siècle. L’héroïne, Morgane, est la fille d’un prêtre. Les villageois considèrent que sa mère était une sorcière car elle a corrompu le bon prêtre. Morgane étant le fruit du pêché elle est également considérée comme une sorcière. De plus, Morgane a une tâche de naissance sur le front, cet attribut physique la marque comme une disciple du Diable, c’est le Signe du Diable. Cette jeune fille grandit entourée par la haine des habitants. Après la mort de son père après plusieurs péripéties, elle part et s’installe à Hurlebosque, un village qui semble touché par une malédiction….

Ce roman plonge directement le lecteur dans une atmosphère très sombre et angoissante. Hurlebosque est un village plein de misère et de pauvreté. Les habitants ont été touchés tour à tour par  la Guerre de Cent Ans et la peste. De plus, il semble régner une malédiction sur la famille du baron. Dés le début du livre on apprend que le baron est mort et que son fils est atteint d’une étrange maladie. Pour démêler cette histoire le frère Henri Niger, inquisiteur, arrive au village. Morgane va être la victime de choix, tout le monde l’accuse mais elle échappe à la condamnation grâce à un pacte…

J’ai été agréablement surprise par cette lecture. L’intrigue de ce livre est vraiment bien menée et intelligente. J’ai été surprise à plusieurs reprises et la fin m’a totalement choquée. Lors des cinquante dernières pages il est impossible d’arrêter sa lecture ! Le style d’écriture de Thomas Laurent est fluide, imagé. Les descriptions de ce monde sombre, rempli de paranoïa, superstition et violence transporte totalement le lecteur dans cet univers. On sent le travail de recherche de l’auteur concernant cette période historique, le procès des sorcières, le vocabulaire et les gestes du quotidien médiéval.

L’auteur manipule avec brio son lecteur. Tout à tour on se laisse emporter par l’atmosphère étrange du livre, on suit les réactions des personnages et l’auteur rend crédible ces histoires de sorcellerie. En effet, comme Morgane on commence à douter. Durant cette période la superstition prend le pas sur la raison. Les gens croyaient aux sorcières et pensaient que les gnomes et autres farfadets peuplaient les bois. Bien sûr, très vite on comprend qu’à cette époque la furie de l’Homme se cachait derrière les accusations de sorcellerie, les êtres humains profitaient de l’ignorance et de la peur des gens.

C’est une lecture parfaite en cette période ou on approche d’Halloween !

C’est le premier roman publié de ce jeune auteur. Je lirai avec plaisir le prochain roman de Thomas Laurent ! Je remercie encore une fois les éditions Zinedi pour leur confiance.

Liens 

Page facebook de l’auteur.

Chaîne youtube de l’auteur où il présente le livre et explique son titre et sa couverture.

Site internet des éditions Zinedi.

zinedi
zinedi
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s