Les enfants de Húrin – Tolkien

children_of_hurin-e1357748264557« The doom lies in yourself, not in your name. »

Des milliers d’années avant les événements relatés dans Le Seigneur des Anneaux, lors du Premier Âge, la Terre du Milieu est en proie aux luttes entre Morgoth, le premier Seigneur Ténébreux, et les Elfes auxquels se sont alliés les Hommes. Après la provocation de Húrin Morgoth lance contre Túrin et Niënor, les enfants de Húrin, une malédiction les condamnant à l’errance. Húrin, quant à lui, est condamné à voir et entendre tous les malheurs qui s’abattent sur ses enfants.

Je poursuis ma découverte de la bibliographie de Tolkien avec Les enfants de Húrin. Un livre publié en 2007 et édité comme d’habitude par la fils de l’auteur, Christopher Tolkien. J’avais déjà lu la forme résumée de cette histoire dans le Silmarillion, elle est aussi présente dans le livre Unfinished Tales of Númeror and Middle Earth (Contes et légendes inachevés en français) mais dans cette version Christopher Tolkien a tenté de tout rassembler pour en faire un long récit et… il faut absolument le lire !

C’est sûrement l’histoire la plus sombre, tragique et perverse de l’univers de Tolkien. Ce n’est pas une lecture légère car on suit page à page les conséquences funestes de la malédiction lancée par Morgoth (meurtre d’un ami, inceste, errance, chute d’un royaume…).

Túrin, le fils de Húrin en est le personnage principal et il entraine dans sa chute tous les personnages (Beleg, Gwindor, Finduilas, Brandir, Nienor) et les lieux (Nargothrond, Brethil) qu’il côtoie.

Comme durant ma lecture du Silmarillion c’est une histoire que j’ai suivi avec fascination car elle se déroule dans des temps anciens et dévoile la richesse du monde imaginé par Tolkien. Dans ce récit on découvre des lieux comme Beleriand, Doriath qui n’existent plus après le Premier Âge. Le Silmarillion est mon livre préféré et comme durant cette lecture j’ai retrouvé le souffle épique des anciennes légendes, la grandeur du récit, la poésie de la plume de Tolkien. Tout semble plus majestueux, plus dangereux dans ces anciens récits en comparaison des livres plus populaires comme Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit (Sauron est presque inoffensif par rapport à Morgoth).

Beleg_et_Túrin-0Beleg Strongbow

Je voudrais juste prendre quelques lignes dans cette chronique pour mentionner Beleg Strongbow. C’est difficile de parler de ce personnage sans vous dévoiler des éléments de l’intrigue mais en tout cas c’est un personne et un destin qui va, je le sens, marquer ma vie de lectrice à tout jamais…

Il est possible de lire Les enfants de Húrin indépendamment de tous les autres livres de Tolkien. Cependant, je vous conseille de lire Le Silmarillion avant. Cette lecture vous donnera plus d’explications sur le monde de Tolkien, sa création, les évènements du Premier et Deuxième Âge. La lecture des enfants de Húrin a eu encore plus d’impact sur moi grâce à la lecture du Simarillion.

hurin

Lors de ma lecture j’ai écouté sur les conseils d’un ami la version audio lu par Christopher Lee (l’acteur qui joue Saruman dans les films) et je vous la recommande vivement ! Vous pouvez retrouver le livre audio ici. La voix de Christopher Lee est impressionnante et presque intimidante. Il a une voix grave, une voix de conteur qui m’a directement emporté dans l’univers de Tolkien. C’est agréable aussi d’entendre la prononciation exacte des lieux et des noms sans avoir à se référer sans cesse au guide de prononciation en début de livre. Le moment que j’ai adoré durant mon écoute de ce livre audio c’est le chapitre 2 avec l’attaque des Elfes et des Hommes contre Morgoth, la fameuse Bataille des Larmes Innombrables. Il y a plusieurs phrases en elfique et j’avais l’impression en écoutant la voix de Christopher Lee d’être moi aussi sur le champ de bataille prête à affronter les orques et Morgoth.

 

 

Publicités

7 réflexions sur “Les enfants de Húrin – Tolkien

  1. Je ne suis pas du tout attirée par Tolkien, je me suis bien ennuyée en ayant vu les films mais alors ta chronique a une fougue et une force, une passion qui me fait dire que je dois acheter ce livre le plus vite possible. Je tenterai alors avec Les enfants et le Simalrion. Je les ajoute déjà dans ma wish list !

    Aimé par 1 personne

    • Je te remercie pour ce commentaire qui m’a fait tellement plaisir ! Je te comprend totalement. Avant de commencer à lire Tolkien j’avais regardé quelques minutes du premier film et je ne comprenais pas l’engouement général. Il faut vraiment se plonger dans sa bibliographie qui est si riche, si intelligente par rapport aux adaptations hollywoodiennes. J’espère que tu aimeras autant que moi !

      J'aime

  2. Je ne connais pas le personnage de Beleg Strongbow mais j’aimerais vraiment savoir ce qui t’a bouleversée autant chez lui pour marquer ta vie de lectrice ^^ Il faudra que tu me le dises !
    Ce livre là ainsi que Silmarillion me sont encore plus intimidants que Le Seigneur des Anneaux..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s